Err

Parlons croquettes... 
 
  Comment choisir les croquettes pour son chien ou pour son chat ?  
 
Il existe de plus en plus de marques de croquettes sur le marché et il n’est donc pas toujours facile de savoir quoi acheter pour nos amis à quatre pattes. Nous allons vous donner quelques conseils pour pouvoir choisir, en toute connaissance de cause, des croquettes pour votre chien ou votre chat.
 
Quelques règles pour vous aider dans le choix de vos croquettes pour chien. Celles pour chat suivent les mêmes bases.

Le prix, un premier indicateur de qualité.
La qualité explique la différence de prix entre les croquettes. Tout comme pour nous les humains, plus les ingrédients utilisés sont nobles, plus le coût est important. Si une croquette n'est pas très chère, c’est qu’elle ne contient pas de bons ingrédients. On est d'ailleurs souvent perdant en achetant un aliment pas cher. Sa valeur nutritive est en effet très faible car cet aliment est composé essentiellement de céréales (voir plus loin notre exemple CANICAF). Et il faudra compenser avec de grosses rations pour que votre chien "s'en sorte"... Conséquence : le sac de croquettes pas cher se videra plus vite. Avec un produit à plus haute valeur nutritive, certes plus coûteux à l'achat, les rations sont plus faibles car l'assimilation est meilleure, avec des selles nettement plus réduites en volume. Votre chien mangera donc moins ( tout en étant rassasié ) et votre sac durera ainsi plus longtemps. De ce fait, le coût journalier du repas de votre chien sera moins élevé. Et on vous le prouve chiffres à l'appui à la fin de cet article.
 
Des croquettes bien adaptées à ses besoins. 
Il faut choisir les croquettes :
 
- selon l'âge du chien
À chaque âge ses besoins, c’est pourquoi les marques de croquettes proposent des produits adaptés à chaque période de la vie du chien. Qu'il soit chiot, jeune chien, chien adulte et senior afin de l’accompagner et le soutenir au mieux quel que soit son âge et son activité. 
- selon sa race et sa taille
Les aliments pour grand chien sont adaptés aux animaux de grandes tailles qui demandent des bouchées et des portions en conséquence. L'inverse est également vrai pour les petits chiens et les chiens moyens.
- selon son mode de vie
Un chien actif aura des besoins physiologiques différents de ceux d'une chienne qui allaite ou d'un autre souffrant d'obésité. Les produits Light par exemple, seront destinés aux animaux souffrant d'embonpoint.
Rappel
Petit chien : on considère qu’un chien est de petite taille s’il pèse moins de 10 kilos une fois adulte. 
Chien moyen : un chien est considéré comme étant de taille moyenne lorsqu’il pèse entre 10 et 25 kilos. 
Grand chien  : chien dont le poids est situé entre 25 et 45 kilos. et pour les races géantes : poids supérieur à 45 kilos. 
Chien senior : un chien est considéré comme senior s’il est âgé de plus de 8 ans, pour une grande race, et à partir de 10 ans pour une petite race.
Chien sensible : chien présentant des sensibilités liées à l'alimentation, comme des troubles cutanés ou gastro-intestinaux. Ces chiens ont besoin de croquettes à haute digestibilité ou hypoallergéniques.
Chien stérilisé ou en surpoids : après stérilisation, les chiens sont sujets à une prise de poids, leurs besoins caloriques étant plus réduits. Il faut donc adapter leur alimentation à ce changement physiologique.
Chien actif : il est important d’adapter l’alimentation en fonction de son caractère dynamique et de l’intensité de son activité physique. 
Chien sportif : proche du chien actif, le chien sportif a des besoins nutritionnels très importants du fait de ses activités physiques régulières (sports canins) et de son quotidien d'athlète, de chien travailleur, de secours ou d'attelage.
 
   La composition du produit, c'est le plus important !  
 
Pour fabriquer les croquettes, les industriels ont besoin d'une source d'amidon qui sert de colle ou de liant pour agglomérer les ingrédients entre eux sous forme d'une pâte. Cette dernière sera ensuite passée dans une machine en forme de cylindre appelé extrudeur ( voir photos ci-dessous d'un petit modèle ) pour y être cuite et pour donner aux croquettes ensuite leur forme et leur structure.
Dans la plupart des croquettes, cette source d'amidon est apportée principalement par les céréales : riz, blé, maïs.... Mais d'autres sources d’amidon peuvent être utilisées, comme les lentilles, la pomme de terre, la patate douce ou bien encore les pois…
Le procédé de fabrication des croquettes par extrusion va en outre permettre de modifier la structure de l’amidon des céréales qui vont pouvoir être de ce fait digérées par les chiens et les chats. Mais pas sans risque comme nous le verrons plus loin.
  
Les fabriquants de croquettes ont l'obligation légale d'indiquer dans la composition de leurs produits l'intégralité des ingrédients employés et ils doivent les classer dans l'ordre du plus grand au plus petit par ordre d’importance. Le 1er ingrédient (celui qui sera donc en majorité dans le produit) sera toujours mentionné en 1er dans la liste des ingrédients. Et ainsi de suite, du plus grand au plus petit pour les autres ingrédients. Donc plus un ingrédient sera loin dans le classement, moins il y en aura dans le produit.  
 
Une croquette avec en 1er ingrédient de la viande sera déjà un bon départ. Mais là encore, il faudra être prudent !  
Si de la viande fraîche apparaît en 1er ingrédient, sachez que cette matière première est riche en eau qu'elle va perdre pendant la cuisson dans l'extrudeur. Et elle ne sera plus présente en très grande quantité dans le produit fini. Pour avoir une idée de la quantité finale de viande fraîche dans le produit fini, il faut diviser la quantité indiquée avant cuisson par 4.  
Dans le même temps, pour "perdre" le consommateur, certains intitulés comme "céréales" peuvent être "éclatés" en différentes sous-rubriques telles que "maïs", "blé", "riz" afin qu’elles n’apparaissent pas en tête de liste. Mais quand on va les aditionner, le pourcentage total de céréales risque d'être très important et va parfois dépasser celui de la viande...
 
Il faut donc être vigilant et ne pas se limiter à la lecture des ingrédients qui apparaissent en premier dans la liste mais bien lire l’ensemble. 
Pour être sûr que la croquette ait comme premier ingrédient de la viande (ou du poisson), il faut que que la viande employée soit de la viande déshydratée car pendant le processus d'extrusion, elle ne perdra pas d'eau et donc de poids et elle restera en tête des ingrédients après cuisson.
Mais il y a viande... et viandes
La viande peut être soit celle destinée à la consommation humaine donc celle que vous trouverez chez votre boucher.
Mais il y a les sous-produits animaux qui eux sont impropres à la consommation humaine  et qui sont les déchets de l'industrie (comme les carcasses, les abats, les cous de volaille, la peau, les pieds de porc, les becs et plumes de poulet, la farine de sang séchée, etc). Ce sont ceux qui sont les plus fréquemment exploités. Ils sont englobés dans la composition du produit par le libellé "viandes et sous-produits animaux" dans lequel il y a en général 5 % de viandes et 95 % de sous-produits...
 
Les protéines...
Les protéines ne sont pas perdues lors de la cuisson des viandes qui apportent en moyenne 17 à 23 g de protéines pour 100 g. 
Préférez les références de croquettes possédant un bon taux de protéines, au minimum 23 %. Mais attention, si ce critère est important, il convient de faire la différence entre protéines animales et protéines végétales. Les chiens sont des carnivores et ont donc besoin de protéines de sources animales apportées par les viandes, poissons, ou abats qui sont beaucoup plus intéressantes nutritionnellement parlant que les protéines de sources végétales
Avec ou sans céréales ?
Maïs
Blé
Dans la composition des croquettes pour chien et chat, les cinq principales sources de glucides (les glucides - le sucre - sont considérées comme la principale source d’énergie) sont, par ordre d’importance : les céréales, les légumes, les légumineuses, la pomme de terre et la patate douce.  
L’ajout de céréales dans les croquettes, obligatoire comme nous l'avons vu pour le processus de fabrication, soulève en réalité plusieurs problèmes.
 
Il peut y avoir une contamination par des mycotoxines qui sont des toxines naturelles produites par certaines moisissures (champignons) qui peuvent se développer sur les céréales et qu'on peut donc retrouver dans les croquettes fabriquées avec des céréales contaminées. Avec comme conséquence des problèmes de santé pour l'animal comme des altérations de la fertilité, des malformations congénitales, des démangeaisons...
Parmi les céréales, le maïs par exemple est l'ingrédient le plus souvent employé dans les croquettes pour chien par les grands fabriquants  à cause de son faible coût. Il n’est pas nutritif pour autant et présente des risques. Etant très riche en glucides qui sont considérées comme la principale source d’énergie du corps, il peut donc provoquer une hausse non négligeable du poids du chien même si celui-ci a une activité régulière.  Par ailleurs, le métabolisme du chien et du chat n’est pas fait pour assimiler les glucides en grande quantité. Seule une partie de ces glucides est assimilable par leur organisme, ce sucre ayant pour effet d'augmenter leur glycémie, à savoir, le taux de glucose dans leur sang. Ce qui va mettre à contribution leur pancréas qui va devoir produire de l'insuline pour réguler ce taux de glycémie important et tenter de le rééquilibrer.
Une consommation quotidienne de croquettes avec un taux de glucides important va sur-solliciter le pancréas de l'animal. Et va à terme fragiliser la santé de l’animal avec des risques d'obésité, d'insuffisance rénale, de diabète... 
La cellulose apportée par les céréales est par aillleurs mal digérée par le chien et ceci peut créer des désordres comme des diarrhées. C’est d’autant plus le cas chez les chiens sensibles d’un point de vue digestif comme les races de chiens brachycéphales (bouledogue, carlin…) et les chiens dits "primitifs" comme les chiens nordiques ou proches du loup (chien-loup tchèque, husky sibérien…).
Alors, avec ou sans céréales ? L'alternative "sans céréales" ou "grain free".
Sans céréales ne veut pas dire sans amidon. Comme l’amidon est obligatoire pour fabriquer des croquettes (car comme nous l'avons dit précédemment il sert de liant pour aglomérer les ingrédients entre eux), les céréales peuvent être remplacées par d’autres sources d’amidon comme les lentilles, la pomme de terre, la patate douce ou bien encore les petits pois…
Les problèmes de digestibilité ne se pose pas tant dans les croquettes qui contiennent des céréales mais dans celles qui contiennent trop de céréales, qui apportent beaucoup trop d’amidon et de cellulose dans la ration. Il s’agit bien souvent des croquettes "premier prix" pour lesquelles certains industriels "forcent" la dose de céréales au détriment des ingrédients carnés pour diminuer les coûts de production des croquettes. Et surtout, les croquettes riches en céréales sont pauvres en protéines de bonne qualité nutritionnelle pour le chien. 
 
Et, là encore, tout est question de quantité.
 
Il existe sur le marché :
- des croquettes sans céréales mais riches en autres sources d’amidon qui ne sont finalement pas plus qualitatives que les croquettes qui contiennent des céréales
- et des croquettes sans céréales de qualité, à la fois pauvre en amidon et riches en protéines animales.
La seule solution pour s’y retrouver est encore une fois d’apprendre à décrypter les étiquettes.
 
Les cendres
 
Que sont les cendres brutes que l’on retrouve dans la composition des aliments de nos animaux de compagnie ?
Les cendres brutes correspondent aux éléments restants après combustion de l’aliment. Et non pas à des résidus d’incinération animale qui y auraient été incorporés.
Derrière ce terme se cachent en réalité de nombreux minéraux et des oligo-éléments importants qui assument de nombreuses fonctions dans le métabolisme. Comme par exemple le cobalt, le fer, le fluor, l’iode, le cuivre, le manganèse, le molybdène, le vanadium, le zinc, le bore, le rubidium...
Le pourcentage de cendres brutes doit être indiqué dans la composition des aliments, tout comme les protéines brutes, les matières grasses brutes (ou lipides) et les fibres brutes (ou cellulose brute).
 
Cet apport concentré de minéraux doit être adapté en quantité adaptée pour équilibrer l’alimentation.  On recommande un taux de cendres inférieur à 10%.
 
  Quelques remarques plus générales...  
 
Ne vous laissez pas abuser par la publicité des marques qui communiquent beaucoup aux heures de grande écoute sur les principales chaines de télévision et dans d'autres médias. Dites-vous bien que c'est vous qui payez leurs coûts de publicité dans le prix de vos croquettes. Et ne vous laissez pas non plus influencer par de beaux emballages ou par des descriptions bien trompeuses. Deux exemples (parmi tant d'autres) ci-dessous à titre d'illustration :

On vous vend des croquettes au saumon alors que ce sont des croquettes au poulet (30%) avec un tout petit peu de saumon (5%).
Ou plutôt des croquettes majoritairement aux céréales et aux légumineuses si vous aditionnez en pourcentage les sources d'amidon :
riz, pois, maïs, etc. Ce produit n'a donc pas de la viande en 1er ingrédient comme le laisse supposer sa composition.

On vous vend des croquettes à l'agneau. Avec bien sûr le dessin de l'agneau sur le sac. Alors qu'elles sont au porc (viande très bon marché) et à l'agneau (viande noble et cher). Sans indication du pourcentage respectif de chaque viande mais avec un seul pourcentage global.
On va donc vous laisser deviner quelle viande est majoritairement employée. Et même remarque que précédemment : si vous additionnez les pourcentages des sources d'amidon : riz, pois, maïs, etc, vous constaterez que la viande n'est pas le 1er ingrédient dans ce produit, comme sa composition semblerait pourtant le suggérer.

Attention aussi aux fabrications spéciales qui ne le sont pas. On trouve parfois la mention "fraîchement préparé" qui ne veut rien dire. Dans l'alimentation animale industrielle, les produits ne sont pas mélangés frais, ni servis juste après avoir été préparés. La mention "basse température" est également mensongère. La cuisson à basse température est réglementée. Il s'agit d'une cuisson entre 60°C et 80°C. Pour des raisons sanitaires, les industriels du petfood sont contraints de chauffer les aliments au minimum à 90°C et jusqu'à 130°C. La cuisson à basse température est donc impossible.
 
  Comment évaluer si l’aliment que vous avez choisi convient bien à votre chien ?  
 
Goût et appétit : parce que son avis compte, votre chien doit apprécier ses croquettes et il doit les manger volontiers.
Bonne digestion : pas forcément agréable à regarder, mais paramètre extrêmement important et sans appel : si votre chien digère bien ses croquettes, alors il fera 1 à 2 selles par jour et elles seront régulièrement bien moulées et très faciles à ramasser en plus. Soyez attentif car des croquettes non adaptées peuvent être responsables de troubles digestifs (selles molles - les pires a ramasser en plus, surtout quand elles sont collées dans le gazon - et malodorantes par exemple).
Pelage de l’animal : là encore c’est un bon indicateur. Un aliment non adapté pourra conduire à une perte de poils importante, un pelage terne, etc… Au contraire, si votre chien est nourri avec un aliment de qualité qui lui convient, alors son pelage sera brillant et la perte de poils limitée.
Poids du chien : avec un aliment adapté et un bon rationnement, votre chien ne doit pas grossir et présenter un bon développement de sa musculature.
 
Le prix, généralement un indicateur de qualité.
Démonstration chiffrée.  
 
Comme nous vous l'avons dit précédemment, on est presque toujours perdant en achetant des croquettes à bas prix. Et on vous le prouve juste après. Car leur valeur nutritive est faible. Ces croquettes sont en effet composées essentiellement de céréales, voir notre exemple CANICAF - qu'il faut compenser avec de grosses rations pour que votre chien "s'en sorte"... Et du coup, le sac de croquettes à bas prix va se vider plus vite. Au contraire, avec un produit à plus haute valeur nutritive, certes plus cher, les rations sont plus faibles car l'assimilation est meilleure et votre chien mange mieux avec de moins grosses doses. Et en même temps, ses excréments (constitués de tout ce qui n'est pas assimilable) diminuent fortement en volume. Ce qui est loin d'être anodin quand on les ramasse...
Du coup le sac de croquettes dure plus longtemps. Ce qui amortit le prix plus élevé du sac. Et le coût journalier de la ration baisse lui aussi.
 
Comment se calcule le coût d'une ration journalière ?
 
C'est simple. Il faut d'abord regarder le tableau de dosage qui figure sur le sac de croquettes. Et ensuite noter le poids de la ration par jour qui convient à votre chien par rapport à son poids. Et parfois aussi par rapport à son activité. En divisant ensuite le poids du sac par le poids de la ration journalière, vous aurez alors le nombre de jours que "durera" le sac.
 
Pour terminer, en divisant le prix du sac par le nombre de jours en question, vous aurez le coût journalier de la ration. 
 
Prenez le temps de calculer le coût de la ration journalière de votre chien avec son aliment actuel. Et vous serez surpris de constater qu'on peut être souvent financièrement perdant en lui donnant un aliment pas cher qui ne lui conviendra pas en plus au niveau de sa santé.
 
Nous allons vous donner quelques exemples concrets en faisant le calcul pour un chien adulte de taille moyenne, pesant 20 kg et avec une activité normale de 2 heures par jour. Nous excluons bien entendu de notre comparatif tous les aliments 1er prix d'entrée de gamme que vous connaissez bien. Lesquels, à notre avis ( car nous aimons un minimum les chiens ) conviendraient d'ailleurs mieux, à des poules tant ils sont composés quasiment exclusivement de céréales. 
Croquettes CANICAF MULTICROC COMPLET à 37,90 € les 14 kg chez Gamm Vert
Pour notre chien de chien de 20 kg, le tableau de dosage nous indique une ration de 360 g par jour. Voir l'encadré rouge.
Le sac de 14 kg "durera" donc : 14 kg / 0,360 kg = 38 jours.
Et le coût de la ration journalière de ces croquettes ( à très fort taux de céréales ) sera de : 37,90 € / 38 jours = 0,99 €.
Croquettes ROYAL CANIN MEDIUM ADULT à 54,99 € les 15 kg chez Zooplus
Pour notre chien de chien de 20 kg, le tableau de dosage nous indique une ration de 271 g par jour.
Le sac de 15 kg "durera" donc : 15 kg / 0,271 kg = 55 jours.
Et le coût de la ration journalière de ces croquettes sera de : 54,99 € / 55 jours = 0,99 €
Soit le même coût que CANICAF mais pour un produit nettement supérieur en qualité.
Croquettes PURINA PROPLAN Medium Adult à 49,90 € les 14 kg chez Maxizoo
Pour notre chien de 20 kg avec 2 heures d'activité, le tableau de dosage indique 330 g par jour.
Le sac de 14 kg "durera" donc : 14 kg / 0,300 kg = 47 jours.
Et le coût de la ration journalière de ces croquettes sera de : 49,90 € / 47 jours = 1,06 €.
Soit un peu plus cher que Canicaf, mais là aussi, comme Royal Canin, pour un produit nettement supérieur en qualité.
Croquettes Dr. Clauder Adult Small & Medium à 46,90€ les 12,5 kg chez Coop Animal
Voir la fiche produit ICI
Pour notre chien de chien de 20 kg, le tableau des dosages nous indique une ration de 250 g par jour.
Le sac de 12.5 kg "durera" donc : 12,5 kg / 0,250 kg = 50 jours.
Et le coût de la ration journalière de croquettes sera de : 46,90 € / 50 jours = 0,93 €  
Soit le coût journalier le moins élevé de notre comparatif grâce à un remarquable rapport qualité / prix.   
Et mieux encore si, dans notre comparatif, nous prenons le Dr. Clauder Small et Medium
non pas en sac de 12.5 kg, mais en sac de 20 kg. 
Ce format de sac de 20 kg est par ailleurs tout à fait inédit dans l'alimentation haut de gamme pour chien. Il est très pratique pour les gens qui ont plusieurs chiens et aussi extrèmement intéressant en terme de prix d'achat.
Car avec notre même ration de 250 g par jour, un sac de 20 kg de Dr. Clauder Small & Medium à 60,90 € va "durer" :
20 kg / 0.250 kg = 80 jours. Soit un coût de ration journalière de : 60,90 € / 80 jours = 0,76 € !
Soit, dans ce format de sac de 20 kg, un aliment  23% moins cher que le produit le moins (et de très loin ) qualitatif de notre essai : CANICAF Multicroc complet. Mais aussi, 20% (et plus) moins cher que des produits premium comme Royal Canin ou Purina Proplan.
Alors, êtes-vous désormais convaincus qu'il ne faut jamais acheter un sac de croquettes pour son prix ? Et que l'on est presque toujours perdant d'acheter des croquettes pas chères pour les raisons que nous venons (trop longuement sans doute) de vous exposer ? Car par ailleurs, c'est votre chien ou votre chat qui en subira les conséquences à plus ou moins long terme sur sa santé.  
Alors pourquoi continuer à donner à un chien ou un chat une alimentation moyenne en terme de qualité (ou très moyenne ) quand pour moins cher ( jusqu'à 20% de moins si vous avez calculé), grâce aux tarifs proposés par Coop Animal, on peut lui offrir l'excellence des produits Dr. Clauder et cette fameuse qualité allemande ?
 
  Pourquoi choisir les produits Dr. Clauder ?  
 
La marque de croquettes Dr Clauder propose des produits de haute qualité, adaptés aux besoins de chaque animal. Elle se décline en plusieurs gammes qui répondent chacune à des problématiques diverses : âge, race, conditions de vie.
L'atout majeur de la gamme est d'offrir des produits naturels pour garantir le bien-être de votre compagnon et renforcer ses défenses immunitaires. Ces croquettes sont parfaitement adaptées aux besoins spécifiques de vos animaux, grâce à des matières premières de grande qualité qui assurent une digestion optimale des graisses (97%) et des protéines (90%). 
 
Quels sont les ingrédients des croquettes Dr Clauder ?
Les ingrédients principaux sont la viande (soit de l'agneau, soit du canard, soit du poulet, soit de la dinde, soit du gibier - il n'y a jamais de mélange de viandes) ou le poisson (hareng, saumon), les féculents (riz ou pommes de terre), la pulpe de betteraves, les graines de lin, la graisse de volaille. La viande apporte les protéines essentielles pour entretenir et renouveler les muscles et le squelette. Le riz fournit des glucides, nécessaires à la dépense physique. Les légumes et les plantes sont riches en fibres, minéraux et vitamines. Elles participent à l'équilibre alimentaire du chien. La graisse fournit des lipides, producteurs d'énergie.
  
Dr. Clauder vous garantit une saveur pure :
- sans conservateur
- sans gluten (sans blé), sans maïs,
- sans organisme génétiquement modifié (OGM)
- avec la même viande que celle que vous achetez chez votre boucher
- avec des matières premières dont la tracabilité est garantie.

La préparation des aliments bénéficie des dernières découvertes en matière de nutrition avec un broyage doux et des méthodes de fabrication adaptées pour assurer le traitement respectueux des ingrédients. L'emballage refermable assure une saveur durable. Et à l'aide de leur poignée intégrée, les sacs sont faciles à transporter et à utiliser.
 
Et, le plus important : les produits Dr. Clauder vous sont proposés par Coop Animal à des tarifs extrêmement attractifs.
 
Alors, quand est-ce que vous passez chez Dr. Clauder et chez Coop Animal ?
Dr. Clauder a été élu en Août 2021 meilleure marque allemande d'aliments pour animaux domestiques.